L’ACTION DU C2D DANS LE SECTEUR ROUTIER EN CÔTE D’IVOIRE

Selon le Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, la Côte d’Ivoire a enregistré lus de 1400 cas d’accidents de la circulation entre le premier Janvier et 15 Janvier 2018. Les causes de ces accidents sont multiples et divers. Nous pouvons citer à titre exemples l’indiscipline routière, l’ivresse, l’acquisition du permis de conduire dans de mauvaises conditions etc…. Cependant, il est important de souligner que, la vétusté de la voirie pourrait être aussi l’une des causes des accidents de la circulation. C’est pourquoi le C2D qui vise le développement de notre pays et l’amélioration des conditions de vie de la population a  mis un point d’honneur à développer le secteur  des infrastructures routières de la Côte d’Ivoire.

Depuis 2013, plus de 225 Milliards de francs CFA ont été engagés dans le secteur des infrastructures routières. L’action du C2D dans le secteur routier vise :

  1. RENFORCER LES AXES STRUCTURANTS

Le C2D vient en appui dans le rétablissement d’un niveau de service minimum sur les axes structurants du pays, revêtus ou non. Cette action s’inscrit dans un programme national de réhabilitation et permet une facilitation des échanges sous-régionaux.

LANCEMENT DES TRAVAUX DE RÉHABILITATION DE L’AXE BOUAKE OUANGOLODOU

A cet effet,  141 kilomètres de routes revêtus sur l’axe Bouaké-Ouangolodougou  et  78 kilomètres sur l’axe  Adzopé-pont Comoé ont été renforcées.

  1. APPUYER L’ENTRETIEN ROUTIER

Ce volet s’accompagne d’un appui du secteur en charge de la gestion de réseau et permet également une amélioration de la sécurité routière ainsi qu’une réduction des coûts et des temps de trajet. C’est dans ce cadre que 410 kilomètres de pistes ont été renforcés dans le Nawa.

L’AGEROUTE, le MIE, la FER qui sont des acteurs du secteur routier,  ont aussi bénéficié du renforcement de leur capacités grâce au C2D.

  1. MODERNISER LE RESEAU ROUTIER

Le C2D soutient des actions de modernisation du réseau visant à étendre, renforcer et fluidifier le tissu routier du pays.  Ces actions permettent d’une part, le désenclavement de zones rurales et d’autre part l’amélioration de la circulation routière à Abidjan.

INAUGURATION DU PONT DE BEOUMI

La réhabilitation du pont Félix Houphouët-Boigny et la pose de plus de 1200 panneaux de signalisation  à Abidjan, la construction de 14 ponts dont celui de Béoumi et de Bettié sont là quelques actions  que l’on peut citer à cet effet.

En sommes, les actions du C2D dans le secteur routier en Côte d’Ivoire sont visibles sur toute l’étendue du territoire ivoirien et démontre une fois de plus que « LE C2D EST UN VÉRITABLE PARTENAIRE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT »

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *